FLOPHIL 84

Catégories

Newsletter

Joseph CAILLAUX (1863 -1944) Homme politique français – Ministre l’intérieur et des finances.

Joseph Caillaux, (1863 -1944) est un homme politique français – Ministre l’intérieur – Ministre des finances. Courrier entete avec signature autographe - Enveloppe du Senat commission des finances Le Président - Type paix avec perforation S - Omec Paris 6Bis SENAT le 14-9-1939. 

Plus de détails


40,00 € TTC

Attention : dernières pièces disponibles !


Disciple de Pierre Waldeck-Rousseau, il commence sa carrière politique parmi les républicains modérés, adhérant à l'Alliance républicaine démocratique à sa création, en 1901. Il est ministre des Finances de Waldeck-Rousseau, avant de rejoindre dans les années 1910 le Parti radical, dont il devient rapidement l'une des principales figures. Instigateur de l'impôt sur le revenu et partisan d'un pacifisme libre-échangiste, ses prises de positions et sa personnalité suscitent une haine véhémente parmi ses anciens amis et la droite nationaliste, qui mènent contre lui de violentes campagnes de presse. L'une d'elles débouche sur le meurtre de Gaston Calmette, directeur du Figaro, par son épouse, Henriette Caillaux ; cet événement, avec sa propre condamnation pour « intelligence avec l'ennemi » pendant la Première Guerre mondiale, met en suspens sa carrière politique. Revenu sur le devant de la scène politique avec le Cartel des gauches, il voit son attachement au libéralisme économique et à l'orthodoxie financière l'éloigner peu à peu de ses amis de gauche. Devenu vice-président puis président de la commission des Finances du Sénat, il pèse sur la politique financière de la France jusqu'en 1940.

Aucun commentaire n'a été publié pour le moment.

Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des commentaires.